mardi 8 septembre 2020

COUP FOURRE DES LIBERAUX AVEC LE REM ET LA CAISSE DE DEPOT.

 REM. Pour la Caisse le REM c'est le pactole! 8% de rendement pour l'éternité et l'hypothèque ne se rembourse pas! Un investissement pas un prêt!  Québec aurait pu emprunter à moins de 3% sur les marchés internationaux! Plus de 200M$ par année! Un autre coup fourré du PLQ!

(https://twitter.com/morininfo/status/1302927113490771969?s=03)

POURQUOI LA VERIFICATRICE-GENERALE DU QUEBEC NE PARLE-T-ELLE PAS DU FINANCEMENT DU REM PAR LA CAISSE DE DEPOT ET PLACEMENT DU QUEBEC. LA VRAIE QUESTION.

 

Réponse à ce commentaire:

 

Avec les libéraux, la CDPQ est complètement indépendante du gouvernement même si ces décisions se sont faites sous le régime libéral.

--------

Cimenterie de Port-Daniel, REM, pensez-vous réellement qu'il s'agissait de décisions indépendantes? On a attiré la Caisse de dépôt et placements du Québec, sans appels d'offres, et la Caisse a profité du tapis rouge déroulé par le gouvernement Couillard. S'ils avaient fait un appel international pour le financement du REM, nul doute que le taux de rendement qui aurait pu être accepté par d'autres investisseurs institutionnels,  n'aurait pas été de 8% mais de 4%, 5% maximum! Que ferions-nous, comme société, avec 240M$ de plus par année, que les usagers et les contribuables n'auraient pas à débourser? 240M$ par année, c'est 2,4G$ pendant 10 ans! Je ne m'explique pas encore, pourquoi la vérificatrice-générale du Québec ne s'est pas encore penchée sur ce dossier! Comme elle l'avait fait pour les coûteux et inutiles, parcs éoliens qui ont augmenté la facture des 4,3 millions d'abonnés d'Hydro-Québec de 10%, et pour les trop-perçus de 1,5G$ d'Hydro-Québec, qualifiés de VOL par François Legault, deux dossiers, que j'avais dévoilés, lorsque j'étais à l'emploi de Québecor et qui ont été ainsi confirmés par la Vérificatrice-générale du Québec. Enfin, non seulement Québec, n'avait pas à magouiller pour donner ce rendement de 8% à la Caisse de dépôt, ou un rendement inférieur de 4% ou de 5% à un autre investisseur ou à un autre gestionnaire de caisse de retraite, mais l'État québécois aurait pu emprunter 6 ou 7G$ sur les marchés internationaux à un taux inférieur à 3% sur les marchés obligataires,  et rembourser sur 20 ans l'hypothèque, ce qui n'arrivera pas avec la Caisse de dépôt! J'ai tout démontré ça, avec références, dans un mémoire que j'ai présenté au BAPE à l'été 2016 sur le projet du REM mal financé, à un coût trop élevé pour la société québécoise.

POURQUOI LA VERIFICATRICE-GENERALE DU QUEBEC NE PARLE-T-ELLE PAS DU FINANCEMENT DU REM PAR LA CAISSE DE DEPOT

 

Réponse à ce commentaire:

 

Avec les libéraux, la CDPQ est complètement indépendante du gouvernement même si ces décisions se sont faites sous le régime libéral.

--------

Cimenterie de Port-Daniel, REM, pensez-vous réellement qu'il s'agissait de décisions indépendantes? On a attiré la Caisse de dépôt et placements du Québec, sans appels d'offres, et la Caisse a profité du tapis rouge déroulé par le gouvernement Couillard. S'ils avaient fait un appel international pour le financement du REM, nul doute que le taux de rendement qui aurait pu être accepté par d'autres investisseurs institutionnels,  n'aurait pas été de 8% mais de 4%, 5% maximum! Que ferions-nous, comme société, avec 240M$ de plus par année, que les usagers et les contribuables n'auraient pas à débourser? 240M$ par année, c'est 2,4G$ pendant 10 ans! Je ne m'explique pas encore, pourquoi la vérificatrice-générale du Québec ne s'est pas encore penchée sur ce dossier! Comme elle l'avait fait pour les coûteux et inutiles, parcs éoliens qui ont augmenté la facture des 4,3 millions d'abonnés d'Hydro-Québec de 10%, et pour les trop-perçus de 1,5G$ d'Hydro-Québec, qualifiés de VOL par François Legault, deux dossiers, que j'avais dévoilés, lorsque j'étais à l'emploi de Québecor et qui ont été ainsi confirmés par la Vérificatrice-générale du Québec. Enfin, non seulement Québec, n'avait pas à magouiller pour donner ce rendement de 8% à la Caisse de dépôt, ou un rendement inférieur de 4% ou de 5% à un autre investisseur ou à un autre gestionnaire de caisse de retraite, mais l'État québécois aurait pu emprunter 6 ou 7G$ sur les marchés internationaux à un taux inférieur à 3% sur les marchés obligataires,  et rembourser sur 20 ans l'hypothèque, ce qui n'arrivera pas avec la Caisse de dépôt! J'ai tout démontré ça, avec références, dans un mémoire que j'ai présenté au BAPE à l'été 2016 sur le projet du REM mal financé, à un coût trop élevé pour la société québécoise.