mardi 31 janvier 2017

MICHEL MORIN DEVANT LA COALITION


COALITION CITOYENNE DIMANCHE 29 JANVIER 2017



Bonjour,


En août et en septembre dernier lors des audiences du BAPE j’ai interrogé la Caisse….

Et la Caisse m’a répondu bien PARTIELLEMENT.


Je leur ai demandé, combien pensez-vous obtenir avec un tel investissement? Leur investissement était à ce moment là de 3B$.

Ils ne m’ont pas répondu directement.





Il s’agit pourtant d’une question essentielle, d’une question de base, d'une question fondamentale, parce que c’est en connaissant le taux de rendement, que la Caisse obtiendra de toute façon, et qui devrait se  trouver dans des documents qu’on a pas rendu public, qu’on aura une idée de ce que seront les tarifs, non seulement du train électrique, mais tous les systèmes de transport en commun de la grande région de Montréal.

Ils m’ont dit, c’est dans le document D 79, pour des projets semblables, en Europe et au Canada, nous obtenons un rendement annuel de 10% à 11%.

http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/Reseau_electrique_m%C3%A9tropolitain/documents/DM104.pdf


RADIO-CANADA SE FAIT PLUS CRITIQUE

Un REM précipité pour des politiciens pressés




CLIQUEZ ICI POUR L'ARTICLE SUR LE SITE DE RADIO-CANADA



Image du projet de Réseau électrique métropolitain (REM)
Image du projet de Réseau électrique métropolitain (REM)   Photo : Caisse de dépôt et placement du Québec

LA PRESSE COMMENCE À VOIR LA LUMIÈRE

Le BAPE n’est pas le pape, mais...

http://www.journaldemontreal.com/2017/01/28/le-bape-nest-pas-le-pape-mais

CLIQUEZ ICI POUR L'ARTICLE ORIGINAL









Le BAPE n’est pas le pape, mais...
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Dans son style habituel, le maire Denis Coderre y est allé d’une formule choc pour tenter de minimiser les conclusions du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) relativement au projet de transport collectif (REM) mis de l’avant par la Caisse de dépôt et de placement du Québec (CDPQ) avec l’aval des autorités québécoises et montréalaises, c’est sa façon originale de dire que le BAPE n’est pas infaillible et qu’il faut aller de l’avant avec le projet.
En cela, il est en harmonie avec le premier ministre Couillard qui réagissait au rapport du BAPE à Davos sans en avoir pris connaissance et qui entendait poursuivre le projet. Il est vrai que le BAPE n’est pas infaillible et demeure un organisme conseil pour le gouvernement, les décisions incombant au pouvoir exécutif. Il est toutefois surprenant d’observer le traitement cavalier que les plus hautes autorités auront servi à l’institution pour minimiser ou même discréditer son rapport.


samedi 28 janvier 2017

UNE COALITION CITOYENNE PREND FORME


Coalition climat Montréal, vendredi le 27 janvier 2017

Mobilisation : NON au skytrain de la Caisse / POUR un meilleur projet que le REM

La société civile doit défendre la légitimité et l’autorité du BAPE!

Bonjour tout le monde,

La région de Montréal est en voie de gaspiller près de 8$ milliards, dans un projet de skytrain dont le promoteur est la Caisse de dépôt. Le projet est tellement mal conçu qu'il fera augmenter l'étalement urbain et l'utilisation de l'automobile. Il prendra tous les budgets disponibles, éliminant toute autre amélioration des transports collectifs pour 10-15 ans. Des études ont démontré qu’en respectant le principe fondamental du bon mode à la bonne place (métro, train-tram, tramway et trains de banlieues) on allait pouvoir desservir 3 à 4 fois plus de monde et réduire d’un demi-million de tonnes les émissions de GES (alors que la Caisse réussi l’EXPLOIT de dilapider les budgets prévus pour les transports collectifs et d’augmenter les émissions).

jeudi 26 janvier 2017

DU FINANCEMENT À 2% AU LIEU DE 11% POUR LE TRAIN DE LA CAISSE.

https://ellenbrown.com/2017/01/26/how-to-cut-infrastructure-costs-in-half/

CLIQUEZ ICI POUR AVOIR ACCÈS À L'ARTICLE COMPLET


LES AMÉRICAINS Y ONT PENSÉ. SI SEULEMENT NOS DIRIGEANTS AVAIENT AUTANT DE VISION.

VOICI CE QUE DIT LA CAISSE EN RÉPONSE À MES QUESTIONS SOURCE: D-79 

Pourcentage et rendement des projets ferroviaires dans le portefeuille de CDPQ Infra.

La valeur totale du portefeuille Infrastructure de la Caisse de dépôt et placements du Québec est de 14,1 G$. Le poids des projets ferroviaires dans ce portefeuille est de 12,3%. Ce poids inclut des projets de transport collectif urbains et interurbains (sur de plus longues distances). Le rendement total de ces projets sur 5 ans se situe entre  10 et 11%. Le niveau de risque d’un projet à l’autre varie en raison de leur nature (ex. urbain vs interurbain).


EXTRAITS DU MÉMOIRE DE MICHEL MORIN. LE RENDEMENT CA POURRAIT FAIRE UNE DIFFÉRENCE DE 240M$ PAR ANNÉE.


CLIQUEZ ICI POUR L'ENSEMBLE DU DOCUMENT DE MICHEL MORIN

"À mon sens il est du devoir de la Commission de s'assurer d'obtenir le meilleur prix pour le financement de ce service public. Elle ne doit pas se contenter de belles promesses comme celles qui ont été rendues publiques jusqu'ici ou de l'intervention d'un vérificateur indépendant qui aura toujours de loisir d'interpréter à l'avantage de la Caisse et du gouvernement le taux optimal de rendement pour l'investisseur. Ce n'est pas des investisseurs fussent-ils de la Caisse de dépôt, dont on parle ici; c'est du service au meilleur prix pour les usagers du transport en commun.

Si par malheur la Commission n'arrivait pas à obtenir une réponse claire et transparente de la Caisse, ce sont non seulement les usagers du train électrique qui risquent d'être roulés dans la farine avec les rendements actuellement déjà évoqués par la Caisse (10 à 11% pour des projets semblables), mais l'ensemble des usagers de la région de Montréal par le biais de formules d'inter-financement qui ont déjà été évoquées." (VOIR ANNEXE 4)


RADIO-CANADA N'ÉVOQUE PAS PAR OMISSION OU POUR N'AVOIR PAS LU LES CONCLUSIONS DES COMMISSAIRES DU BAPE, LA QUESTION PRIMORDIALE DU RENDEMENT QUE CHERCHE A OBTENIR LA CAISSE.



Les critiques du REM pourraient-elles faire dérailler le projet?




Une analyse de Gérald Fillion


Il y a longtemps qu'on dit qu'on ne peut pas dissocier l'environnement et l'économie, qu'il faut aborder les projets avec l'objectif de viser le développement durable. Voilà. Nous y sommes. Il est temps qu'on arrive à ce type de rapport, complet, large et fouillé.

LE DEVOIR SILENCIEUX SUR LE RENDEMENT RECHERCHÉ PAR LA CAISSE

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/489824/rapport-du-bape-un-rem-imparfait

CLIQUEZ POUR L'ARTICLE COMPLET

LA QUESTION DU RENDEMENT SEMBLE N'EST PAS SOUS LE RADAR DU  DIRECTEUR DU DEVOIR
Comme vous le savez il s'agit selon nous d'une affaire de plus de 240M$ par année pour les usagers des transports en commun.
(voir notre mémoire).

Pourtant c'est très clair dans les documents déposés par la CAISSE

Objectifs 1 • Faire fructifier les avoirs des déposants en réalisant un rendement commercial juste et raisonnable, en ligne avec le marché • Faire valider par un expert indépendant le rendement final attendu et le rendre public • Faire bénéficier la population d’un nouveau service à haute fréquence de service (le REM) tout en leur permettant de contribuer à leur régime de retraite

    LE BAPE NOUS A ENTENDU. TOUT UN FEU ROUGE AU PROJET.

    BRAVO POUR UN RAPPORT NON COMPLAISANT.

    BRAVO AUX TROIS "COURAGEUX" COMMISSAIRES DU BAPE







    CLIQUEZ ICI POUR LE RAPPORT



    Conclusion


    À la demande du gouvernement du Québec et en partenariat avec celui-ci, la Caisse de dépôt et placement du Québec propose un système de transport de type métro léger, appelé réseau électrique métropolitain (REM), en vue de répondre aux besoins actuels et futurs en transport collectif de la grande région de Montréal.


    Le modèle de financement proposé par le gouvernement du Québec, en association avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, constitue un changement de paradigme en ce qui a trait au financement du transport collectif au Québec. Les réseaux publics de transport collectif actuels ont une mission de service public et ne sont pas généralement soumis à de tels impératifs de rendement financier alors que leur financement est d’abord assuré par l’État québécois et par les municipalités.

    mercredi 4 janvier 2017

    MÉMOIRE DE MICHEL MORIN DEVANT LE BAPE SUR LE TRAIN ÉLECTRIQUE


    http://www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/Reseau_electrique_m%C3%A9tropolitain/documents/DM104.pdf





    Mardi le 27 septembre j’ai comparu devant le BAPE sur le projet du REM, le train électrique que veut mettre en place au coût de 5,5G$ CPDQ Infra la filiale de la Caisse de dépôt.

    Il s’agit comme vous le savez, du plus important projet dans la région de Montréal depuis plus de cinquante ans.

    Pour l’instant personne ne connaît le taux de rendement que compte obtenir la Caisse avec ce projet. Je m’étonne encore que je sois le seul à poser cette question.